Téléphone: +230 427 1060

All Destinations

Choose a Country

Réunion

Voyage Durable à la Réunion

Voyage Durable à la Réunion

L'île de la Réunion, située dans le sud-ouest de l'océan Indien, a été créée à la suite de l'éruption du volcan submergé Piton des Neiges, il y a plus de trois millions d'années. Ce territoire français est situé à 230 km au sud-ouest de Maurice et à 800 km à l'est de Madagascar.

La Réunion abrite l'un des volcans les plus actifs au monde, le Piton de la Fournaise, apparu il y a 300 000 ans. La Fournaise entre en éruption environ deux fois par an mais est connue comme un volcan «effusif». Elle est donc relativement sûre, mais les spectateurs doivent toujours respecter les distances prescrites par les autorités. Alors que la lave menace rarement les zones résidentielles, on peut parfois voir de la lave se jeter dans la mer, ce qui provoque d'énormes nuages ​​de vapeur et même parfois une redéfinition du littoral.

Plusieurs tentatives ont été faites pour habiter l'île qui présentait une nature accidentée mais sans succès. La première colonie réussie fut en 1665, par un groupe de 20 hommes appartenant à la Compagnie française des Indes orientales. La colonisation par l'homme a entraîné la dégradation de nombreux sites à valeur géologique. Au moins 19 espèces endémiques ont disparu, y compris la tortue géante de la Réunion, après avoir été massacrées par de nombreux marins et colons, mais au moins 30% des habitats naturels de La Réunion sont restés intacts et pour assurer la conservation de la flore et de la faune, un parc national et une réserve marine ont été créés.

Grâce à la diversité des altitudes et des précipitations, la Réunion jouit d’une topographie riche et diversifiée. De la savane aride et des forêts de l’ouest aux forêts humides et sauvages à haute altitude, dans le «sud sauvage», ainsi qu’à l’est et aux cascades sur les pentes au vent, la Réunion offre presque autant d’environnements naturels différents que possible comme vous pouvez en trouver sur des continents entiers! Alors que les villes côtières ont connu des développements résidentiels, l’intérieur montagneux, avec ses "pitons" et ses "cirques" reste sauvage et riche en végétation. Les forêts de la Réunion abritent plus de 40 espèces d’arbres, dont certaines sont endémiques, notamment des tamariniers, des orchidées, des fougères et des mousses, qui contribuent à la beauté magique de la beauté naturelle de l’île.

Naturellement, l’environnement naturel luxuriant de l’île abrite également une faune abondante. Une variété d’oiseaux s’est installée sur l’île, y compris le Phaéton à queue blanche. Le plus gros animal terrestre retrouvé à la Réunion est le caméléon panthère. La côte ouest de l'île est protégée par un récif de corail qui abrite un assortiment d'espèces, notamment des anguilles roses, des perroquets et des oursins. Les eaux côtières abritent également des tortues de mer et des dauphins et, durant la saison de migration (juin-septembre), on peut observer des baleines à bosse au large de la côte nord.

La richesse de la biodiversité réunionnaise en fait une destination idéale pour l'écotourisme. Elle jouit d'une reconnaissance internationale depuis qu'elle a été désignée comme l'un des 30 destinations touristiques de la biodiversité au monde. Les amoureux de la nature sont encouragés à explorer de manière responsable l'environnement extraordinaire avec son terrain accidenté et ses paysages contrastés afin de protéger les écosystèmes vulnérables. L'écotourisme a été dynamisé sur l'île lorsque les «pitons», «cirques» et «remparts» protégés par le parc national, qui représente 40% de l'île, ont été classés au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2010. La vie marine a également été protégée en créant la réserve marine naturelle, on espère que tout développement futur sur l'île sera durable et qu'il sera associé à une gestion authentique de l'environnement afin de garantir le maintien de la flore et de la faune endémiques.

Les Réunionnais sont fiers de leur patrimoine naturel et de leur identité culturelle uniques. À la Réunion, les mariages interconfessionnels sont courants, les insulaires ayant une approche de la religion ouverte, fréquentant plus d'un lieu de culte, cette diversité culturelle et cette intégration créent une atmosphère particulière. Cette diversité se reflète dans la nourriture que vous pouvez goûter sur l’île, avec une cuisine traditionnelle locale comme la ‘Rougaille Saucisse’, ainsi que des plats d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Le statut de la Réunion en tant qu’île dotée d’une culture riche a été confirmé en 2009, lorsque leur danse autochtone, le «Maloya», a été classée au patrimoine oral et intangible de l’humanité. Le riche patrimoine culturel et environnemental de La Réunion en fait une destination idéale pour les voyageurs durables.

Cinq Faits sur le Tourisme Durable

Écologique: Au moins 30% des habitats naturels de la Réunion ont survécu à la colonisation et un parc national et une réserve marine ont été créés pour protéger la flore et la faune de l’île.

Éco-hébergement: La Réunion offre une gamme de logements pour le voyageur durable, y compris des gîtes ruraux et des auberges de jeunesse.

Éco-Attraction: La Réunion offre l’occasion unique d’observer un volcan en activité deux ou trois fois par an, mais même s’il n’est pas actif, la vue qui le surplombe reste époustouflant après une randonnée rigoureuse.

Cuisine Authentique: La Réunion propose aux visiteurs un menu varié, composé de plats traditionnels locaux comme la «Rougaille Saucisse» et le «Cari ti-vitesse», ainsi que de plats inspirés de la cuisine Africaine, Asiatique et Européenne.

Voyager en toute sécurité:  Au cours des 10 dernières années, les attaques de requins se sont multipliées et les activités nautiques ont été interdites dans plusieurs régions. Ne soyez pas dupe si vous voyez d’autres personnes dans l’eau, car certains habitants et touristes ignorent toujours les avertissements, bien que la Réunion soit le site d’un grand nombre de morts à la suite d’attaques de requins.